Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 15:42
Pourquoi manifester à la Marche pour l'Egalité Parentale du 13 juin à Paris

A tous les parents séparés et leurs familles (les deux),

Pour préparer la Marche pour l'Egalité Parentale du 13 juin à Paris.

C'est vrai qu'il faut ne pas perdre de vue la préservation de la loi du 4 mars 2002 et l'autorité parentale conjointe; mais à partir de celle-ci, faire progresser son application maintenant que plus d'une décennie de tests ont montré la réalité sociale (malgré les détracteurs féministes ou idéologues) des nouveau pères, l'acceptation des mères qui reconnaissent bien volontier que leurs enfants ont besoin de leur père aussi, vue les catastrophes éducatives qu'on a vu et le refus de toute autorité de ces jeunes générations sans re"pères".

Mais il faut être vigilant de ne pas jeter aux orties tous les pratiquants de la justice, qui ne sont pas tous pourris. Des juges, des avocats, des psychologues ont contribuer à faire cette expérimentation inscrite dans la loi en dénoyautant les dérives qui existent et sont nombreuses et multiformes. Tous n'ont pas eus l'objectif de faire de leur engagement professionnel une mission de brigandage. Nous connaissons aussi des réseaux bien identifiés qui sont infiltrés dans le système judiciaire comme partout où il y a de l'argent et des privilèges à capter. C'est vrai que la logique économique et corporative mènent beaucoup de cabinets ou d'associations vers des penchants famillodestructeurs du fait de captation de leurs finances, parfois attractives au début du conflit, mais toujours maigres la plupart du temps à la fin, et alors les victimes se retrouvent sans ressources et délaissées de tous, fournissant les hordes de SDF et des parents séparés errants dans la vie avec les aléas professionnels, sans parler des drames familiaux et cas de suicides mal diagnostiqués et qui dénonceraient ce système malade.

Le collectif de la Grue Jaune a pour vocation d'intégrer tous ceux qui sont passés par la case victime du divorce et de ce qui l'entoure. Souvent, ils se sont affiliés à telle ou telle organisation en pensant que leur situation allait avancer et que la force du nombre et l'expertise relative de certains allait retourner la situation générale; mais ces victimes se sont rendus compte que là aussi, il y avait des problèmes qui perdurent dans plusieurs de nos associations. Les associations ne sont que l'images fédérées des membres qui les font vivre. imparfaits et soumis à leurs propres contraintes et enjeux. Là il nous faut une représentation nationale au minimum.

Donc il est inutile de penser que l'on va trouver une position de concertation sans oppositions. Mais si on veut avancer, il faut bien se dire que c'est la pression du nombre et le débat dans l’opinion publique qui fera que l'autorité parentale conjointe sera dans les faits et sans détours crapuleux. Avec des modalités pratiques réellement visées selon les réelles conditions des parents concernés, sans duperies.

Il faut comprendre que c'est aussi de la prise de conscience générale (entre nous et dans l'opinion, et par sa représentation nationale) que les logiques délétères des magouilles habituelles finiront par s'éteindre car chacun, là où il est, justice ou justiciable, refusera de s'associer à cette gabegie sociale et éducative, économique et culturelle, alimentant la crise grave que nous traversons, remettant en cause des principes qui paraissaient éternels.

C'est un signe favorable pour l'avenir que les initiatives de participation des associations qui parfois se sont opposées à ce collectif pour des raisons à enjeux politiciens nous rejoignent. Chacun soumis aux diktats de la disparition de ses enfants réagis avec ses modalités, dans sa chair, ses opinions, et les modalités sont variées: un tel monte sur une grue, tel autre compose une chanson, celle-là luttent des décennies, celui-là accumulent les procédures... C'est cette variété qui est notre force. L'opinion ne pourra refuser d'un seul coup toutes ces modalités qui s'expriment tant leurs cris étaient inaudibles jusqu'à maintenant. et pour certains depuis combien de temps?

Donc trouvons par cette manifestation du 13 juin notre voie et notre voix unique comme un chœur où chacun avec une tonalité différente trouvera son harmonie dans l'orchestre de la coparentalité responsable.

Parents séparés et leur famille, bien à vous.

Nicolas Sègerie

Porte parole du Réseau Colin Bagnard

http://www.lagruejaune.fr/evenement-47-3e-marche-pour-legalite-parentale-paris.html

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Articles D'archives