Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

30 décembre 2015 3 30 /12 /décembre /2015 19:54

Suite à la position de NKM sur le débat sur la déchéance de nationalité:

Madame Nathalie Kosciusco-Morizet,

Commentaire sur la déchéance de nationalité et ses contextes.

Habitant dans une cité HLM avec de nombreux et graves problèmes avec mon voisinage (lire dans les blogs ci-dessus quelques exemples), ayant eut épousé une levantine qui a acquis la nationalité française, et ayant des amis dans un cas similaire de bi-nationalité, je mesure les dégâts qui opèrent dans nos quartiers.

Cela fait des années que je pense qu'il faut revaloriser l'histoire de France dans ces aspects avec le monde islamique et arabe; en particulier avec l'histoire des sciences qui a transité par le monde islamique au moyen âge. Les programmes de l’éducation par tous moyens focalisent trop sur des moments, certes importants de l’histoire, mais qui ne sont pas toute l’Histoire.

Il est vrai que la politique étrangère de la France avec le monde arabe avait pris une orientation dans le cadre de la crise pétrolière avec Valéry Giscard d'Estaing, et que les orientations politiques ont ensuite retourné leur veste avec un autre système d'alliance en relation avec la problématique Proche Orientale. Ces choix, notamment avec l'accord que le président Nicolas Sarkozy de fait a pris avec l'OTAN nous a mis dans une difficulté en perdant notre neutralité gaullienne. Ce qui s'est aggravé avec ce retournement aussi spectaculaire avec les autorités libyennes et les conséquences dans toute la sphère sahélienne où il faut maintenant batailler avec des peuples autochtones. Ils ont fini par s'allier aux terroristes djihadistes, n'ayant pas été entendus pendant des décennies pour leurs légitimes revendications à l'autonomie. Le refus du tandem président Chirac et chef du gouvernement De Villepin d'aller guerroyer contre l’Irak fut un signal fort, non seulement pour le monde arabe, mais aussi pour nos concitoyens musulmans, facteur d’apaisement pour nos voisins dans ces HLMs.

Actuellement la politique étrangère de la France est trop orientée sans le dire, notamment dans la crise Palestinienne qui prend une dimension non compréhensible pour l'ensemble des français et influe dans la guerre en Syrie. Les concitoyens ne peuvent admettre tant de crimes, pas seulement les musulmans et les autres communautés, ces chrétiens massacrés dans le silence de la France. A l’échelle nationale il apparait une occultation que la laïcité n’explique pas. A l’échelle internationale, la question du droit de véto des 5 au conseil de sécurité de l'ONU se pose bien évidemment et le système post Seconde Guerre Mondiale est figé et autorise de fait la couverture par la Communauté Internationales des Etats nations de dérives meurtrières dans de nombreux endroits de la planète: ceux où on n'agit pas; ceux que l'on oublie; ceux pour qui il y a toujours priorité. Il faut un rééquilibrage juridique. Le droit, c'est cela: l'équilibre. C’est la responsabilité de la France dans ce concert d’agir en ce sens.

Même si je reçois souvent des coups en tous genres par ces jeunes générations en quête d'identité et de repères, je peux comprendre leurs malaises.

Alors le débat sur la déchéance de nationalité ne peut que se prendre en prenant du recul avec ces contextes géopolitiques et l'histoire de l'immigration, donc l'histoire de la construction de la France elle-même. Le droit d'asile a fait la grandeur de la France. Le rationalisme doit dépasser les passions comme vous le dites et comme c’est notre « tradition » qui a essaimé, de Pierre le Grand à Lafayette.

Puis envoyer des déchus de citoyenneté chez nos voisins ne constitue pas une solution viable et mondialisée de cette vague de terrorisme et alimenterait de fait les hordes barbaresques.

Si des personnes, souvent des jeunes, se créent des repères en s'enfermant dans des doctrines meurtrières, en démarrant dans les rouages de l’économie parallèle avec trop de bienveillance, il faut les "reprendre" manu militari dans leur éducation puisqu'elle a été manifestement "loupée". Là il faut aussi chercher les causes. Certains débats sur l’éducation sont à faire peser dans la balance des solutions.

Très sincèrement.

Nicolas Sègerie

source: http://encyclopedie-dd.org/encyclopedie/territoires/3-0-demographie/migrations-pour-un-pacte-mondial.html

source: http://encyclopedie-dd.org/encyclopedie/territoires/3-0-demographie/migrations-pour-un-pacte-mondial.html

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Articles D'archives