Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 13:26

En réaction à l'annonce par Philippe Veysset à:

[Chers amis,

Le beau succès médiatique de notre manifestation de juin, celui de l'action de Chartres et d'autres, prouvent que le mouvement des pères est toujours en forme. 2015 n'a pas été une mauvaise année.

Nos enfants gardent leurs chances d'être élevé un jour par leur papa à parité avec la maman – que ce soit dans le cadre d'une garde alternée ou dans celui d'un rééquilibrage global des attributions de garde.

Mais les esprits sont profondément endommagés par deux (vingt?) siècles de matriarcat, un matriarcat dans le règne duquel les hommes portent une part de responsabilité.

Le combat reste difficile : c'est aussi un combat « intérieur », les dissensions sont nombreuses.

Samedi 30 janvier, nous nous retrouverons pour un daddy's day à Lyon. Les informations utiles vous seront entre temps communiquées.

D'ici là, je présente à tous et à toutes, au nom du Collectif, mes meilleurs vœux pour que 2016 voie se renforcer nos rangs et notre unité.

Philippe Veysset
porte-parole du Collectif La Grue jaune] fin de
citation

Commentaire du Réseau Colin Bagnard:

Il se trouve que le siège du Réseau Colin Bagnard est à Lyon et que cette association serait encore membre du collectif la Grue Jaune lancé de fait par Serge Charnay et quelques autres comme Gérard Ollivier, Nicolas Moreno (Membre fondateur de CopCo) et tant de nos amis bagnards puisque malgré les dysfonctionnements majeurs (élection conditionnelle --- et même existence comme membre--- sur le reniement d'appartenance à un autre mouvement, Génération Co-Parentalité), je n'ai pas entraîné l'association RCB à quitter le collectif.

Sans réponses à des questions posées auxquelles tu n'as jamais répondues, et sans autres signes de ta part (mise à part des comptes rendus non conformes car expurgés des éléments litigieux) ni d'aucun autre membre à sa propre initiative ou sous ton inspiration, tu as de fait évincé une des associations fondatrice du collectif en dehors de la légalité du cadre de la loi de 1901.

Combien sont parties dans de telles conditions? Père Enfant Mère de Grenoble? La consœur de Paris? l'association Corse? Combien?

Tu prends un sérieux risque car un responsable associatif qui prétend demander à la justice de faire son boulot doit lui-même respecter les règles les plus basiques. Comment peux-tu lancer un événement sur cette cité sans m'en parler alors que tu as bénéficié il y a moins d'une semaine grâce à l'intervention dans tes propres procédures de l'avocate qui malgré tes virements de bord s'est déplacée encore une fois. Tu fais bien tout pour tendre une perche à ceux qui t'en veulent pour ton dédain de la concertation! Sans parler de tout le reste et de ces réussites dont tu parles et dont tu connais bien les processus.

Si tu ne te réformes pas illico, tu vas entraîner ce mouvement auquel on croyait tous en 2013 vers sa mort certaine. Pour ce DaddyDay, tu pourras convoquer post mortem les associations qui existent à Lyon (Droit aux pères, le fantôme de sospapa avec son ex-président aux activités toujours vivaces et voraces, Groupe d'Etudes des Sexismes, l'enfant et son droit qui a des pratiques identiques à ce collectif sympathise avec les forces qui nous écrasent, ACALPA scission Rhône-Alpes vu ses capacités démocratique nationale, ALPES tout proche, PEM un peu plus loin mais toujours mobile au delà de Rhône Alpes, I Comme Identité si quelqu'un a remplacé feu François ... il y en a d'autres qui s'associeraient bien volontiers.) qui vont être enclines à s'associer comme d'habitude à tous les événements que ce soit les marches, salons, manifestations ou conférences. Pourquoi cet ostracisme? Osez le dire ! Mais vous savez que vous contrevenez aux espoirs que vous affichez par ailleurs...

Les Allemands et les Français, les Japonnais et les Chinois, les Russes et les Américains --- ne se sont-ils pas ralliés pour en finir avec des guerres fratricides?

Mais plus sûrement qu'il ne restera qu'une association à Lyon qui véhiculera néanmoins l'événement. Si encore on savait de quoi il retourne? Faut-il donner une appellation anglosaxonne alors que l'épidémie du divorce juridique est partie de Californi_?

AUX BAGNARD(E)S: Quand-est-ce que vous les membres ayant perdu des enfants dans des séparations conflictuelles sur la région lyonnaise vous allez réagir et faire que Lyon existe comme une fédération forte et sur la carte de France des pères et mères perchés autrement que par des coups sur la tête ou en douce par la calomnie? Vous voulez vraiment que les choses changent?

Quand est-ce que l'ensemble des mouvements sur le territoire national ou même aux alentours vont-ils se cristalliser véritablement!

Nicolas Sègerie pour le Réseau Colin Bagnard,

contact: reseau-colin-bagnard@orange.fr

Groupe Facebook "Réseau Colin Bagnard (association)":

https://www.facebook.com/groups/210355992631382/?fref=ts

(annoncez-vous si vous voulez devenir "amis fb")

Détail (aujourd'hui disparu) du monument de la République, place Carnot (dessin de Giranne) Le Progrés illustré n°187 (Dimanche 15 juillet 1894) Bibliothèque municipale de Lyon Document numérisé sur Numelyo (Presse lyonnaise de 1790 à 1944)  C’est en 1880, que le conseil municipal de Lyon lance l’idée d’élever une statue de la République pour le centenaire de 1789. On choisit la Place Perrache (actuelle Place Carnot) et le jury désigne, à l’issue d’un concours très disputé, Victor-Auguste Blavette comme architecte et Emile Peynot comme sculpteur pour réaliser un groupe en bronze (La République) et divers groupes en pierre : la Liberté, l’Egalité et la Fraternité. Le monument est érigé en 1887 au centre de la place. En janvier 1975, lors des travaux du métro, la statue est déplacée et amputée des groupes qui l’entourent. Les statues en pierre de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité sont maintenant en place dans le parc Bazin, dans le 3ème arrondissement de Lyon. La base du monument représentée ici a été détruite. Plutôt d’âge mûr et dans une attitude tendre et très chaste, le Rhône et la Saône y soutenaient - sans efforts - le navire de la République pilotée par la Ville de Lyon (voir l’image entière sur Numelyo). (source: http://www.bm-lyon.fr/ca_va_etre_possible/vues-expo.php)

Détail (aujourd'hui disparu) du monument de la République, place Carnot (dessin de Giranne) Le Progrés illustré n°187 (Dimanche 15 juillet 1894) Bibliothèque municipale de Lyon Document numérisé sur Numelyo (Presse lyonnaise de 1790 à 1944) C’est en 1880, que le conseil municipal de Lyon lance l’idée d’élever une statue de la République pour le centenaire de 1789. On choisit la Place Perrache (actuelle Place Carnot) et le jury désigne, à l’issue d’un concours très disputé, Victor-Auguste Blavette comme architecte et Emile Peynot comme sculpteur pour réaliser un groupe en bronze (La République) et divers groupes en pierre : la Liberté, l’Egalité et la Fraternité. Le monument est érigé en 1887 au centre de la place. En janvier 1975, lors des travaux du métro, la statue est déplacée et amputée des groupes qui l’entourent. Les statues en pierre de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité sont maintenant en place dans le parc Bazin, dans le 3ème arrondissement de Lyon. La base du monument représentée ici a été détruite. Plutôt d’âge mûr et dans une attitude tendre et très chaste, le Rhône et la Saône y soutenaient - sans efforts - le navire de la République pilotée par la Ville de Lyon (voir l’image entière sur Numelyo). (source: http://www.bm-lyon.fr/ca_va_etre_possible/vues-expo.php)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard
commenter cet article

commentaires

Michel O. WILLEKENS 23/12/2015 23:37

Bonjour Chers BAGNARD(E)S -- Je connais bien Philippe Veysset pour l'avoir rencontré à Bruxelles, lors d'une de nos manifestations.

Chacun de nous, tant pères que mères, n'est tenu à ne faire que selon ses possibilités.
Par manque total de solidarité entre les groupes parentaux, nous voyons depuis plus de 30 ans, que rien n'avance, en bien, dans une ''justice familialiste'' qui est restée ancrée dans sa machine à broyer les pères et, en moindre nombre, les mères.

Ces manques de solidarités, entre les groupes parentaux (pères et mères) ne font que renforcer l'importance du ''Lobby des Robes Noires'' à exploiter... mais surtout à détruire les familles, sans aucune moralité ni honneur.
Les Juges sont davantage pyromanes que pompiers, et ils ont même du sang sur les mains.

Cette justice nous a bien démontré qu'elle est incapable de résoudre les conflits mais de détruire des familles car Le rôle du Tribunal, c'est celui de la sanction.

Les juges doivent donc trouver un ''coupable'' et une ''victime'' pour sanctionner le /la coupable et dédommager la victime. C'est un ''jeu'' qui est devenu pervers où il faut un ''gagnant'' et un ''perdant''.

Mais les ''gagnants'' ne sont pas toujours ceux que l'on croit.
Car, les juges, en général, se trompent de cible, condamnent de ''bons parents'' et confient souvent les enfants à la garde de parents manipulateurs-destructeurs et/ou pervers narcissiques.

Plus de 2 millions de situations dramatiques de familles, en Europe, et au Canada, nous sont parvenues depuis plus de 20 ans.

Des cris d'alarmes de médecins, d'associations, d'élus politiques, de parents n'ont eu aucun effet depuis. Mise à part trois ''projet-pilote'' récents, mis en place à Charleroi, Dinant et Québec, dont la bonne pratique judiciaire est calquée sur le ''Modèle de Cochem'' selon une ''coopération ordonnée'', avec tous les acteurs impliqués dans les procédures de divorces, y compris les avocats.

Ce que nous demandons de réaliser, c'est un ''Code de la Famille'' inspiré du ''Modèle de Cochem'' et traduit en lois. C'est possible. Il suffit de le vouloir.
Car, depuis des décennies, les Tribunaux détruisent des familles, par centaines de milliers.
Les juges sont davantage pyromanes que pompiers... et ils ont même du sang sur les mains. 

Tous les jours, des pères se suicident... et même des enfants en moindre nombre. Ce qui est très inquiétant.

Par la faute d'une ''justice'' qui est incapable de résoudre les conflits, de bons pères (en plus grand nombre) ainsi que de bonnes mères sont privés injustement de leurs enfants... alors qu'ils ne sont ni maltraitants, ni négligents.

Des enfants, privés soudainement de leurs liens avec leurs parents affectionnés, sont victimes de ''trouble de l'attachement'', ce qui leur cause des modalités de harcèlements.

Les fausses accusations (sans preuve et sans contradictoire) sont prises en compte par les juges, pour alimenter l'Industrie du divorce. Tout le monde le dénonce.
Ces fausses accusations ne sont pas sanctionnées en cause de refus systématiques de la part des avocats, ou en raison des difficultés financières des parents. De plus, elles sabotent les mises en place de l'Hébergement égalitaire mise en place par la loi du 18/7/2006.
Ces fausses accusations / harcèlements sont mis en œuvre par des parents voulant priver leurs conjoints de la relation avec les enfants, et apparaissant à l’occasion d’un conflit de rupture conjugale.

Ces situations ajoutent des dimensions psychopathologiques importantes, dont la notion d’aliénation parentale : utilisation de l’enfant pour se venger, deuil sadique d’amour, retour de rites sacrificiels chez des sujets avec trouble de la personnalité confrontés à des relations d’amour dramatiques.
Les aspects cliniques et légaux du syndrome sont analysés dans le but de fournir des clés valables de décision médicale.

L'Aliénation parentale, comme le Syndrome de Médée, est une réaction destructive très grave avec impact négatif majeur sur la santé des enfants et sur celle des adultes, victimes de ces manipulations-destructrices.

Alors, en tant que l'un de vos Doyens (72 ans) de Belgique, je vous exhorte de prendre votre téléphone et de vous mettre d'accord avec l'organisation de la Grue Jaune, et avec Philippe Veysset pour que vous soyez TOUS ET TOUTES présents à cette ''Daddy's Day à Lyon le 30 janvier 2015 ??? ou 2016 ???

TOUS ENSEMBLE... les BAGNARD(E)S... nous serons plus forts pour obtenir une nouvelle législation !

Michel O. WILLEKENS
(Réseaux sociaux de plus de 15.000 parents)

Réseau Colin Bagnard 24/12/2015 13:15

Mais j'espère qu'à bousculer moi ouvertement) Philippe ou d'autres, il finira bien par en sortir quelque chose de positif...

Réseau Colin Bagnard 24/12/2015 13:14

Merci Michel pour cette réponse qui confirme dans une échelle de temps plus longue le constat. Pourra-t-on y changer quelque chose? On s'épuise... et des heures graves arrivent...

Volmat Brigitte 23/12/2015 17:14

Nicolas MORENO n'est pas fondateur du Collectif la Grue Jaune mais de l'association COPCO. A ne pas confondre. Merci de modifier dans le texte.

Réseau Colin Bagnard 09/05/2016 17:43

Oui Brigitte, la phrase était ambiguë.

Réseau Colin Bagnard 24/12/2015 13:12

ma phrase était ambiguë, en effet, mais je sais bien que CopCo est justement le "brouillon" statutaire du collectif qui a suivi... d'où vos légitimités d'après moi pour la Gure Jaune, même si les chemins ont parus différents. merci Brigitte pour cette précision.

Articles Récents

Articles D'archives