Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 23:59
Les "bagnards" contemporains de Guyane autour du Papa Pierre Bouquet
Les "bagnards" contemporains de Guyane autour du Papa Pierre Bouquet

Si le bagne de Guyane a été aboli en 1938 et les derniers bagnards rapatriés en 1946, et qu'on peut aujourd'hui visiter dans les "îles du Salut" leurs vestiges qui tombent en ruine, il reste encore quelques "bagnards" à sauver de l'isolement - - - de leurs enfants! Tels des Papillons empêtrés dans les filets des conventions et du droit international, les logiques frontalières semblent être aussi hermétiques que les barrières de requins. Nous devons les soutenir car proche des étoiles pour permettre à chacun de communiquer avec les mises en satellites, leur manque le fil d'Ariane pour les relier à leurs enfants !

[à partir d'un article publié l'an passé] L'association de défense des pères en situation de divorce ou de séparation s'est installée en Guyane l'été passé à Cayenne.

L'association SOS Papa a un mot d'ordre : « Les enfants ont le droit d'être aimés et éduqués par leurs deux parents » . Son objectif est de défendre les pères qui voient « leurs droits bafoués » lors de leur divorce ou séparation, notamment en ce qui concerne la garde des enfants. Une délégation de cette association, représentée par Pierre Bouquet, s'est mis en place à Cayenne. Elle tient ses permanences le samedi, de 15 heures à 17 heures, à la Maison des associations, à Cayenne (17 avenue Léopold-Héder à Cayenne).

« L'objectif de cette association est de porter assistance au père en cas de divorce. Dans 80% des cas, l'enfant est confié à la mère [...]. La parole du père n'a pas de poids » , estime Pierre Bouquet. « Nous militons pour que la résidence alternée devienne un droit. Le père, régulièrement, est condamné à payer une pension alimentaire, mais se voit supprimer tous ses droits. On lui met des bâtons dans les roues pour voir ses enfants. »

DES PARENTS ÉLOIGNÉS PARFOIS DE PLUSIEURS MILLIERS DE KILOMÈTRES

Une situation d'autant plus problématique en Guyane, comme dans les autres départements d'Outre-mer, où il n'est pas rare que l'un des deux parents parte vivre à plusieurs milliers de kilomètres. « Un parent peut prendre son enfant pour aller vivre en métropole. Il lui est alors facile de couper les liens avec l'autre parent » , souligne Pierre Bouquet, qui a vécu une expérience similaire. « Il n'existe rien, dans la législation, sur ce cas de figure. »

[NB RCB: De façon intra nationale, une loi sur l'éloignement géographique volontaire devrait pourvoir s'appliquer]

[NB RCB: entre nations, il existe la Convention de la Haye, mais dont le Brésil n'est pas signataire, il n'est signataire avec la France que d'une convention bilatérale).

Au-delà de cette problématique, Pierre Bouquet, comme l'association SOS Papa, estime que la justice peut se montrer discriminante dans les affaires de divorce. « D'abord en accordant la résidence des enfants et l'autorité parentale la plupart du temps à la mère. Mais aussi, peut-être, en raison de l'origine ethnique ou de l'orientation sexuelle de la personne » , dit-il. Pour obtenir plus de transparence, l'association demande que des statistiques rendant compte des décisions de justice soient publiées chaque mois. « Il n'y a pas de contre-pouvoir, ni de contrôle public. Les statistiques nous permettraient de voir s'il y a des discriminations en fonction du genre ou de l'origine ethnique. »

Pierre Bouquet espère pouvoir rapidement assister les pères en difficulté. « Nous touchons à un sujet sensible, nos enfants. Mais il y a des dizaines et des dizaines de cas où la situation est très difficile, en raison des dysfonctionnements. Pourquoi infliger ça à nos enfants ? Un enfant a besoin de ses deux parents. »

Plus d'information:

http://www.sospapa-federation-21.fr/index.php/aides-2/sos-papa-guyane

source: article (actualisé ici par RCB) "L'association SOS Papa s'implante en Guyane" publié dans France-Guyane le 16.06.2015 par Stéphanie BOUILLAGUET.

http://www.franceguyane.mobi/actualite/societe-social-emploi/l-association-sos-papa-s-implante-en-guyane-246725.php

Source de l'article sous forme photo:https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xpa1/t31.0-8/s960x960/11709865_1491471657811398_6898040830144342798_o.jpg

source: www.cartograf.fr

source: www.cartograf.fr

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Articles D'archives