Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 13:09

[avec complément 2016 ANNEE de l'ECOLE]

=> Suite aux échanges derniers, Yves Pomel, un des membres fondateurs du Réseau Colin Bagnard, m'écrit un témoignage résumé, car dans le détail cela ferait un ouvrage truculent et qui montre qu'il ne faut pas désespérer. Il a galéré depuis une douzaine d'années, éjecté de la vie de ses enfants et même de son éducation sans aucune raison valable. Je le remercie.

Yves Pomel, Père Enfant Mère

Autorité exclusivement confiée à la mère, visites en point-rencontre un samedi par mois, interrompues par les SS et la mère en mars 2013 (trop revendicatif !?), la justice de Thonon reste passive. Décision de la Cour d'appel imminente.

A l'école, en 2009, la mère qui a appris que j'ai refait ma vie demande à la directrice du primaire de me faire quitter les lieux lors de la réunion parents-professeurs, directrice qui obtempère par pure solidarité hormonale dépourvue de jugeote. Je sors pour éviter les troubles. L'année suivante l'arrivée de nouveaux directeur et adjoint (école privée de plus de mille élèves) durcit encore la situation. Rentrée 2014 je refais une énième percée à l'école, un nouvel adjoint du lycée, plus mûr et expérimenté m'accueille, reçoit la documentation officielle Education Nationale que je lui apporte, et rétablit intégralement mon droit de surveillance (sous 24 heures).
Je dépose plainte contre le directeur B. qui aura à répondre aux questions de la gendarmerie, mais la plainte est classée bien sûr. Je fais un mail de remerciements émus à l'adjoint P. que j'estime "être le seul à avoir les capacités humaines à diriger l'établissement", un mail incendiaire au (jeune) directeur B. pour le pourrir, ainsi qu'à l'immam, heu! non, l'évêque d'Annecy pour l'informer sur le côté inquisition de son organisation limite terroriste.


Fin du premier trimestre 2014 je reçois les bulletins des enfants, avec une ravissante carte de voeux "une simple poignée de mains peut conduire à la paix", immédiatement scannée et renvoyée au directeur B. avec la mention "faites ce que je dis, pas ce que je fais". Le 13 juin 2015 à l'occasion de la fête de l'école le directeur B. vient me serrer la main dès mon arrivée. Entre-temps l'adjoint P. m'a fait savoir que la mère était revenue pour lui demander de me virer ! Elle s'est fait remballer.


Depuis septembre 2015 j'assiste à toutes les réunions à l'école, y compris association des parents d'élèves (l'autre manière de faire Apel), la mère est quasi absente. Début novembre un mail du directeur B. annonce à tous les parents sa démission pour le 13 suivant. Il est remplacé par l'adjoint P. Un beau retournement de situation !

Ce 1° février j'étais à la rencontre parents-professeurs pour mon fils, et j'ai beaucoup apprécié l'ambiance. Très majoritairement féminine mais d'une touchante et sincère bienveillance, de la part des professeurs et des parents (sans oublier le directeur, à qui j'ai souhaité une année pleine de santé, tout en lui suggérant de moins fumer). Finalement je me retrouve dans une position privilégiée, un peu comme le loup blanc ! Et j'en use.


La maman du meilleur copain de mon fils m'a reconnu, 8 ans après notre dernière rencontre, et nous avons discuté pendant plus d'une demi-heure.

A tout parent en difficulté dans l'école de ses enfants, voici mon numéro de téléphone : 07 60 57 34 54. S'il le faut, j'envisage aussi de me déplacer pour prêter main forte.

Yves Pomel, vice-président de Père Enfant Mère

Complément lundi 8 fé
vrier:

J'y tiens ! Au vu de mes résultats dans l'établissement de mes enfants, je propose de faire de l'année 2016, même si elle est un peu entamée (nous serons rodés pour la rentrée, période névralgique), de faire de 2016 " l'année de l'école " et amener un maximum de parents sur la touche à revenir et reprendre pied dans le monde éducatif de leurs enfants.

C'est une cible de choix, fondamentale dans la vie de l'enfant et de la famille (et qui pourra fédérer), une plate-forme, une plaque tournante d'où aucun parent ne peut être légalement exclus, je l'ai expérimenté, au travers d'une situation très défavorable, mais injustifiable. Yves

Je ne résiste pas au plaisir de joindre cette magnifique déclaration :

Le général Mac Arthur a repris le texte de Samuel Ullman (1945)

Le général Mac Arthur a repris le texte de Samuel Ullman (1945)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Articles D'archives