Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 19:35

 

L’ambiance apocalyptique en lien avec le 21 décembre 2012 qui serait une date fatidique "prévue" (selon certains) par le calendrier Maya rouvre le débat sur les sectes, les mouvements à dérives sectaires, la liberté de pensée, de religion, de conscience. Essayons de reprendre objectivement quelques points de ce débat.

 

Certains devraient être contents de la réélection de Georges Fenech comme député de la République française le 17 juin 2012, car démissionnaire de la MIVILUDES (Mission interministérielle de Vigilance et de LUtte contre les DErives Sectaires). Malheureusement pour eux, il en profite pour publier un livre :

 

FENECH Georges, Apocalypse, menace imminente ? Les sectes en ébullition, Ed. Calmann-Lévy, Paris, 2012, 325 p.

 

Livre-Apocalypse-Georges-Fenech.jpg

 

Présentation par l’éditeur :

Les sectes ont annoncé l’apocalypse pour le 21 décembre 2012. Pour preuve, elles utilisent le calendrier Hotzkin des Mayas (link). Voilà leur dernier filon pour faire de nouvelles recrues et engranger des bénéfices. Et ça marche, surtout à l’heure d’internet !


L’enquête internationale réalisée par le plus grand spécialiste de la lutte antisectes en France révèle l’ampleur inégalée du phénomène « 2012 ». Ses conclusions ne peuvent que nous inciter à la plus extrême vigilance.

 

Qui ne se souvient, en effet, des « tueries-suicides » des sectes apocalyptiques du Temple du Peuple en 1978 en Guyana (923 morts) des Davidiens en 1993 à Waco (Texas – 82 morts) ou de l’ordre du Temple Solaire en 1994-1995 (74 morts) ?


Autre constat alarmant : les mystificateurs, messies autoproclamés, guérisseurs ou prétendus humanitaires, enregistrent des avancées à chaque fois que notre monde est violemment secoué par toutes ces crises financières, climatiques, religieuses ou morales…

 

Dans les cas les plus extrêmes, le fondamentalisme religieux à visage sectaire profitant du désarroi de jeunes individus en perte de repères arme leur bras pour, au nom de Dieu, faire des victimes innocentes.


Enfin, fortes de soutiens occultes ou affichés, les sectes infiltrent les institutions, noyautent les lieux de pouvoirs, dénigrent sur la scène internationale la politique volontariste menée par la France contre l’obscurantisme. Certaines d’entre elles s’activent en coulisses pour mettre en oeuvre la « propagande noire » contre tous ceux, à l’instar de l’auteur, qui s’aviseraient de se dresser sur leur route. (fin de citation)

 

 

 

 

Commentaire:

Ce livre montre combien les pratiques de manipulations mentales sont multiples et s'adaptent à toutes les failles et les détresses. Georges Fenech part de cas précis partant de ceux historiques dont on a peut-être pas encore tout dis et tout compris dans la compréhension des horreurs qui ont été commises, jusqu'aux cas récents, médiatiques parfois, qui s'exercent encore aujourd'hui. Texte qui s'appuie sur les dossiers objectivements constatés juridiquement, mais il y en a tant d'autres que les procédures de "respect" des libertés imposent de ne pas citer, paradoxalement. Il est intéressant de comprendre à quel point les pressions diplomatiques sont importantes autour de certains mouvements car dans d'autres états, les constitutions mettent la liberté de culte devant des considérations sanitaires. Cela nous rappelle à l'affaire du massacre de l'école du Connecticutt, lui aussi sur fond d'apocalypse puisque la mère du criminel en était imprégnée, entre lobby des armes et Constitution des Etats Unis, incompréhensible pour un européen.

 

En dehors de toutes subjectivité, il s'adresse au plus grand nombre pour comprendre combien les sectes sont efficaces pour nous envahir et s'ingénient à profiter de nos carences ou vigilences, siurfant avec les moyens modernes sur notre immobilisme social.

 


Quelques uns des mouvements présentant des dérives sectaires cités dans cet ouvrage :

Centre de la Kabale

(mvt en lien avec) Nostradamus

(mvt en lien avec) Méthode Hamer

Témoins de Jéhova

Scientologie - Dianétique

Adventistes

Ordre du Temple Solaire

Davidien

Raël

Ecole de sagesse de Ramtha (lémuriens)

Groupe Garum et Khnoum

Mandarom – association culturelle du Vajra

Groupes Evangélistes

Renouveau charismatique

Cœur immaculé et douloureux de Marie

Amour et Miséricorde

Djihadisme

Fils de lumière

(liste indicative incomplète)

 

 

On regrette l'absence (sauf erreur) de quelques mouvements aux dérives sectaires vérifiées comme celles de l'Opus Dei pourtant présents dans la plupart des pays européens, celles des mouvements maçonniques très influents, et pas seulement pour des causes spirituelles en France, et d'autres mouvements dont la liste ne peut être recommencée ici. Mais il est vrai que l'on peut obtenir beaucoup d'information dans les différents rapports parlementaires et de la MIVILUDES depuis l'origine de cette lutte qui ne s'épuise pas.

 

 

Rappelons que les mouvements tels que ceux cités dans ce livre, ou d'autres, se plus en plus souvent mal définis, s'illustrent par la capacité de prédation et de destructuration des familles, riches ou pauvres, éduquées ou non, toujours enclines à la perdition et à la division... familles que le contexte actuel législatif ne va pas arranger ( "Mariage pour tous" entre parent "pair" et parent "impair" ). 

(on pourra relire Les sectes aussi détruisent les familles ! ) 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard - dans REACTIONS
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Articles D'archives