Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 15:15
MISE à JOUR et DEMENTI :
Les parents sont descendus de la cathédrale:

(à partir d'un article des échos républicains: http://www.lechorepublicain.fr/eure-et-loir/2013/05/10/des-peres-en-colere-occupent-la-cathedrale-le-point-sur-la-situation-direct-1545626.html)
Neuf parents ont grimpé,  [ le 9 mai ], sur la cathédrale d’Orléans pour réclamer la garde de leur enfant. Quatre ont passé leur première nuit en haut de la cathédrale.
-
le-groupe-d-Orleans-copie-1.jpeg
(photo La Montagne - Centre France: remarquons que le groupe est représentatif 4 hommes pour une femmes dans la victimisation des décisions de gardes ostrociques)
-

 

 

 

15h45 : La conférence de presse a eu lieu. Les collectifs la "Grue Jaune" et "SOS Papa" soutiennent l'action des pères occupant la cathédrale. Ils réclament ainsi l'égalité des droits entre pères et mères pour la garde de l'enfant en cas de séparation et la résidence alternée obligatoire.


DEMENTI sur : la phrases "Les pères retranchés, quant à eux, se désolidarisent des deux collectifs."  C'est complètement faux ! La compagne de Stéphane Joly, Dominique Rousseau, a lancé l'appel pour le regroupement de toute les associations pour l'Egalité Parentale et la coparentalité à rejoindre le mouvement de soutien sur le parvis de la cathédrale d'Orléans, ceci à la demande de Stéphane Joly.

 


 

14h30 : La situation n'a pas évolué. Une conférence de presse est prévue vers 15h00. Elle est organisée par le collectif de la "Grue jaune". Des médias nationaux parisiens sont espérés dans l'après-midi. Le parvis de la cathédrale est toujours aussi peu fréquenté.

 

Autour de 13 heures: Cédric Constant qui venait d'arriver a été interviewé par France3 Centre. Il s'était déclaré comme étant l'organisateur de ce qui se passe, mais ne représentait que lui-même (quelque soit la difficulté de chaque dossier). Les journalistes n'ont pas fait les recoupements nécessaires pour vérifier ses informations alors qu'il était facile de se mettre en contact avec ceux qui étaient sur la cathédrale ou ceux qui étaient sur le parvis pour les appuyer.

 

(lire aussi: http://www.lechorepublicain.fr/france-monde/actualites/a-la-une/national/2013/05/11/orleans-le-dernier-pere-retranche-dans-la-cathedrale-est-descendu-1546781.html)

 

[Commentaire Réseau Colin Bagnard: Peut-être trouverait-on quelques explications sur ce qui s'est passé dans les points :  Vers un mouvement d'ensemble pour l'égalité parentale ]

 

12h20 : Les pères "en colère" ont demandé couvertures et téléphones mais n'ont rien obtenu pour le moment.

 

Le porte-parole du collectif de la "Grue jaune", Philippe Veysset, est venu soutenir les papas, bien que ceux-ci ne se revendiquent pas du mouvement ni de celui de "SOS Papa". Il a rappelé qu'une manifestation nationale pour l'Egalité Parentale est programmée le 9 juin prochain. 

 

11h15 : Yann Drouet, directeur de cabinet du préfet de la région Centre, confirme la présente de policiers dans la cathédrale et en haut de l'édifice pour s'assurer que tout va bien. Les contacts avec les pères sont réguliers.

Bien que ceux-ci soient en détresse psychologique, ils ne constituent pas de menace pour eux-mêmes, ni pour autrui. Il n'y aura donc pas d'intervention policière pour les déloger dans l'immédiat. 

La cathédrale est totalement  fermée et ne sera pas rouverte tant que les pères retranchés l'occupent.

 

10h50 : La situation reste actuellement bloquée et n'évolue pas. 

Ayant eu connaissance de cette action par les médias, un homme originaire de Nantes dont le frère est en grève de la faim à Stockholm pour des problèmes de garde d'enfants, est venu soutenir les pères retranchés.

 

La place de la cathédrale est pour le moment peu fréquentée. L'accès à la cathédrale est fermé pour raisons de sécurité. Les touristes présents ne peuvent donc pas y accéder et visiter l'édifice.

 

9h50 : Des membres du collectif d'Albertville ont dressé table et chaises vides ainsi que des jeux pour enfants sur le parvis de la cathédrale pour symboliser l'attente des pères en souffrance qui ne voient plus leur enfant.

 

9 heures : Les quatre pères retranchés ont passé la nuit en haut de la cathédrale dans le froid. Ils ont peu dormi. Ils sont bien équipés et détiennent des provisions pour tenir plusieurs jours. 

 

Déterminés, ils affirment ne pas vouloir bouger tant qu'il y aura des caméras. Plusieurs médias nationaux sont présents : M6, iTélé, France 3... Une conférence de presse est prévue dans la matinée.

 

Chronologie du jeudi 9 mai

14 heures. Neuf personnes participent à une visite guidée des tours de la cathédrale Sainte-Croix à Orléans. Arrivés à mi-hauteur de la tour sud, les membres du collectif prient leur guide de redescendre. Ils se barricadent.

 

15 heures. Les banderoles sont mises en place, les slogans criés au mégaphone. Les manifestants sont en place, la police arrive et délimite un périmètre de sécurité.

 

16 heures. Yann Drouet, directeur de cabinet du préfet de la région Centre, arrive. Il monte dans la tour et fait plusieurs propositions aux membres du collectif, dont celle de rencontrer le procureur de la République d’Orléans. Elles seront refusées.

 

17 heures. Arrivés en renfort, des membres de l’association « Père-enfant-mère », venus de Grenoble, solidaires des « retranchés », s’installent au pied de la cathédrale pour sensibiliser le public.

 

19 heures. Cinq des neuf manifestants descendent de leur plein gré. Les autres souhaitaient passer la nuit d’hier à aujourd’hui en haut, voire la suivante, s’ils ne sont pas délogés par les forces de l’ordre avant.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard - dans REFORME FAMILLE
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Articles D'archives