Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 16:30

 Lyon - Grenoble le 27 février 2014.

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Rene-Totem.JPG(photo Yves Pomel)

 

René Forney a été hospitalisé en soins intensifs par trois fois dans un état grave le 17 février et grâce au SAMU en urgence le 25 février 2014 au CHU de Grenoble à la demande de son avocate à la suite d’un courrier tout à fait alarmant ; et on apprend qu’il a été réadmis aujourd’hui à l’Hôpital Michallon.

 

Le SAMU que son avocate a été obligé de réclamer vu les informations préoccupantes a constaté sa perte de connaissance et l’alerte a vraisemblablement sauvé le détenu car nous savons qu’il a subit des électrochocs en prison, indices de défaillances cardiaques.

 

L’administration pénitentiaire a refusé tous les permis de visite de ses nombreux soutiens et notamment son frère n’a pas pu le voir ;

 

L’hôpital refuse que son avocate puisse lui parler alors qu’elle autporise la présence de nombreux policier dans la chambre !

 

La directrice et la chef d’établissement de l’administration pénitentiaire ont refusé l’accès aux informations médicales ;

 

Le greffe du juge d’application des peines refuse de faire la photocopie du dossier de condamnation à son avocate ;

 

Il ressort une carence manifeste de la maison d’arrêt de Varces  pour ce condamné ;

 

Qui a été réincarcéré en maison d’arrêt malgré son état hier le 26 février ;

 

Qu’il a perdu 10 kg pendant son séjour et qu’il a failli décéder à ces deux ou trois reprises ;

 

René Forney est gréviste de la faim et de la soif depuis le 8 février en conséquence de sa situation où il n’a pas pu bénéficier de tous les recours du droit ;

 

Il a été condamné à une peine de 6 mois de prison ferme par la Cour d’Appel de Nîmes le 26 juin 2013 pour « outrage à magistrat » alors que en première instance le 3 mai 2012 était de 3 mois pour des faits du 19 février 2009.

 

René Forney a été écroué le 7 février 2014 pour « outrage à magistrat » et la révocation du sursis concernant un autre dossier de « dénonciation calomnieuse » et « violence volontaire en réunion » totalement fictive. Un ancien policier révoqué pour faute grave a fait passer judiciairement une attaque sur ses victimes René Forney et Pierre Maire Descours en agression alors tout le monde peut voir en ligne ces faits contredis. Depuis René Forney n’a que des ennuis car il veut faire rétablir la vérité par la justice.

 

A l’origine de l’agression devant le TGI par ce policier qu’il estime corrompu et qui a été condamné, la dénonciation par René Forney de trafic d’influence par le détournement de fichiers de police au bénéfice d’actions de spoliations patrimoniales alimentant des campagnes politiques avec détournements de courriers, écoutes téléphoniques… des pratiques toujours en cours actuellement.

 

René Forney est un  polytechnicien, très rigoureux, avec le sens de l’honneur étant d’origine corse qui ne supporte pas la corruption. Il est absolument sans danger autre que pour les campagnes locales ; Pourtant à l’hôpital Michallon, se sont une dizaine de policiers qui le surveillent ! Nombreux sont ceux du comité de soutien qui attestent que René Forney n’est pas le malfrat qu’on veut faire apparaître. (Facebook « comité de soutien à René Forney »)

 

Il est reconnu par ses activités comme allant jusqu’au bout de ses idées : deux mois et demi perché sur une cheminée d’Eybens cet été, ce qui a été perçu comme un risque politique par les responsables de la communauté urbaine de l’agglomération grenobloise si privée de chauffage; il avait déjà suivi plusieurs grèves de la faim pour rétablir sa vérité judiciaire en particulier sur un divorce entaché de malversations notariales évidentes.

 

Comme il ne présente aucun danger pour les personnes sans compter son état d’épuisement, il est nécessaire de prévoir une suspension de peine pour raisons médicales,

 

Dans ces cas où le pronostic vital étant engagé, le code de procédure pénale prévoit la suspension de peine pour raisons médicales, le risque cardiaque étant évident puisqu’il a subit des électrochocs ;

 

Les dispositifs d’aménagement pour les courtes peines auraient dû s’appliquer d’amblée mais on ne fait que constater un acharnement judiciaire ;

 

La mission de réinsertion des condamnés n’a pas pour vocation leur disparition ;

 

L’infraction « outrage à magistrat » ne saurait être sanctionnée plus durement;

 

Il doit être libéré au plus vite déjà pour se rétablir puisque le service d’infirmerie de la maison d’arrêt ne peut pas assurer sa sécurité puisque deux ou trois fois il a été hospitalisé aux urgences du CHU de Grenoble ;

 

Vu l’urgence, il doit être libéré au plus vite, la responsabilité de l’Etat étant engagé en cas de décès.

 

 

Nicolas Sègerie,

Porte-parole du Réseau Colin Bagnard,

Un des Portes parole du Collectif la Grue Jaune pour l’Egalité Parentale.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard - dans AFFAIRES EN COURS
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Articles D'archives