Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 12:12

 Contribution à la convention pour l’éducation de l’UMP 12 septembre 2013 (utile à tous)

 

Par Nicolas SÈGERIE – Première circonscription du Rhône

 

Enseignant contractuel depuis 1992 – chercheur indépendant

 

Associations « Réseau Colin Bagnard »

& « Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno »

 

 

Points à soulever sans en faire les constats largement faits depuis fort longtemps :

 

 

  • lutte contre le décrochage et la violence scolaire pendant le temps scolaire:
    • renforcement du rôle des personnels d’éducation habilités dans les établissements scolaires (CPE, directeur, professeur, surveillants, médiateurs, inspecteurs, parents, associations de parents d’élèves ---)
    • renforcement et systématisation des médiateurs-élèves
    • formation des élèves délégués de classes en dehors du planning scolaire
    • régulation dans le marché des cours particuliers (renforcer l’impact pédagogique pltôt qu’économique avec plus d’équilibre, alléger la fiscalité des cours particuliers par des étudiants et précaires)
    • Orientation plus structurée et systématique (consistante interventions des CIO dans l’établissement avec des moyens humains supplémentaires ! Surtout en cas de problème de scolarité ou comportementale ---)
    • Réflexion sur l’équilibre juridique : Opposition du « droit de l’élève au droit du professeur / établissement »

 

  • Appui aux familles hors du temps scolaire:
    • Aide scolaire vespérale et hebdomadaire  => changement de doctrine « pas de devoir à la maison : démagogique »
    • Lutte contre l’addiction informatique destructive et mal contenue par la plupart des parents (a fortiori ceux qui sont seuls) par la création d’une douane internet pour la prévention scolaire et l’éducation ! (exemple è contrôle par le ministère de l’économie du commerce des logiciels en ligne et en établissements commerciaux (jeux violents et addictiogènes type WOW (word of warcraft) ;
    • Programmes télévision/radio pédagogiques (lutte contre les programmes abrutissants sur les chaînes publiques sous le diktat de l’audimat (pseudo-audimat contradictoire aux buts des chaînes publiques dont la gestion est à reprendre, avec renforcement du CSA)
    • Modification des grilles de programmation des émissions éducatives compatibles au rythme des élèves ! (les buts commerciaux incompatibles aux buts éducationnels)
    • Renforcement de la concertation « école çè parents » avec des obligations parentales et pour les établissements.

 

 

 

  • Prévention du décrochage scolaire par l’appui à la co-parentalité et aux familles dont particulièrement les familles séparées / divorcées et monoparentales :

 

  • Facilitation des relations avec les familles des parents séparés
    • réunions spécifiques centrées sur les parents séparés à partir du fichier d’établissement avec rappels des obligations aux deux parents,
    • Concertation plus étroite avec les familles et centre d’accueil et les écoles, collèges, lycées…
    • Vérification par l’académie de la conformité du fichier scolaire de la double mention parentale et de l’envoi des bulletins ou bilans scolaires,
    • envoi des courriers sans restrictions aux parents séparés (l’argument des enveloppes, timbres, budget étant une insulte au principe de l’autorité parentale conjointe)
    • Reconnaissance du droit de surveillance aux cas où l’autorité parentale conjointe ne serait pas reconnue à l’un ou les deux parents
    • échange systématique des cahiers de liaisons et cahiers entre enseignants et les deux parents (obligation à envisager)
    • Evolution pour les établissements de donner aux parents qui n’ont pas la résidence principale beaucoup plus d’informations que les trois bulletins ou bilans inadaptés à identifier assez tôt et corriger les problèmes de décrochages fréquent en familles séparées.
    • Réunions périodiques plus fréquentes pour l’échange avec ces parents et tous les parents.
    • Cellules de médiation des conflits scolaires (délégation des associations style RCB)
    • mise en place « d’un cahier de coparentalité du suivi éducationnel élève » par l’ensemble des acteurs scolaires et péri et parascolaire (culturel, sportif, cultuel…)

 

 

  • Renforcement de la représentation des parents séparés au sein de l’école, collèges, lycées :
    • Accès aux fichiers des parents séparés des écoles, collèges, lycées par les associations de parents d’élèves séparés (APES),
    • puis gestion des contentieux par l’inspection académique (rôle quasi inexistant à renforcer) avec
    • Concertation avec les TGI (pour identifier les problèmes de familles en difficulté de manière concertée, organismes indépendants des institutions scolaire et judiciaire à créer à partir des associations à finalités co-parentales qui reconnaissent le principe fondamental des deux parents dans l’éducation des enfants malgré la séparation),

 

  • Prévention de la sécurité routière sous tutelle de l’éducation nationale (complétant  certains aspects de la formation au permis sous tutelle du ministère des transports)
    • moins d’accent donné aux règles parafiscales répressives (permis à points…),
    • mais plus de compréhension à la physicochimie appliquée à la sécurité routière,
      • Enseignement de plus de physique de la route (temps de freinage, distance de sécurité, …)
      • Enseignement de la chimie et biochimie de la route (alcool, stupéfiants, tabac, sommeil, fatigue, combustibles, pollutions)
      • à la psychologie (facteur de risque du conducteur, développement de l’enfant, adulte, vieillesse, jeunesse…)
      • à la physiologie de la route (vue, audition, motricité…et leurs altérations par l’âge et les autres causes)
      • Renforcement de la sécurité routière en toute classe (intervention des associations spécialisées)

 

  • Prévention du suicide des jeunes
    • Concertation systématisée entre parents, enseignants et intervenants scolaires (infirmière, psychologues scolaires, conseillers d’éducations, surveillants…).
    • Concertation étendu à la sphère parascolaire (enfants suivis par des psychologues, pédiatres, orthophonistes, … avec des garanties sur la confidentialité qu’il faut pourtant bousculer)
    • Enseignant-médiateur (d’une autre classe) délégués aux élèves pour chaque classe aux problèmes spécifique des élèves (différent du professeur principal délégué principalement à la gestion de la classe au plan pédagogique).
    • Du temps !

 

 

Rédigé à partir d’une expérience d’enseignant polyvalent et de recherches indépendantes.

 

 

Nicolas Sègerie,le 12 septembre 2013.

 

Porte Parole du Réseau Colin Bagnard

Association 1901 déclarée dans le Rhône le 16/10/2006

http://reseau-colin-bagnard.over-blog.org / reseau-colin-bagnard@orange.fr / https://www.facebook.com/reseaucolin.bagnard )

 

Directeur scientifique du Laboratoire Pluridisciplinaire Giordano Bruno
Association 1901 déclarée dans le Rhône le 13/11/2010
http://labo-giordano-bruno.over-blog.org/ labo-giordano-bruno@orange.fr / https://www.facebook.com/labogiordano.bruno

 

Sièges : 33, rue Sœur Janin, 69005 Lyon (1ère circonscription du Rhône)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard - dans REFORME FAMILLE
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Articles D'archives