Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 20:45

Droit de visite. Huit pères et une mère perchés sur la cathédrale d’Orléans

(source: http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Droit-de-visite.-Huit-peres-et-une-mere-perches-sur-la-cathedrale-d-Orleans_6346-2190960-fils-tous_filDMA.Htm)

 

cathedrale-d-Orleans-copie-1.jpg

 

Faits de société jeudi 09 mai 2013

Huit pères et une mère se sont retranchés, jeudi après-midi, sur une terrasse de la cathédrale d’Orléans pour dénoncer des problèmes de garde d’enfants à la suite de séparations et réclamer le respect de la loi.

Le groupe, venu de plusieurs endroits de France, dont la Bretagne ou des villes de Caen et de Périgueux, a investi la cathédrale à l’occasion d’une visite de l’édifice qu’il a lui-même organisée, a expliqué à l’AFP un de ses membres, Jean Le Bail.

La maman est originaire de Saint-Malo.

Les neuf personnes ont ensuite décidé de rester sur la terrasse située au-dessus de la façade principale, au pied de la tour sud.

Ils ont déployé des banderoles, peu visibles depuis le bas de la cathédrale. Selon M. Le Bail, il y est inscrit notamment : « Pères bafoués, enfants volés, ça suffit ».

« Droit des enfants à leurs deux parents »

« Nous sommes installés en haut de la cathédrale afin de réclamer que le droit des enfants à leurs deux parents soit respecté par la justice », a déclaré ce père, qui a assuré « ne plus avoir de nouvelles de sa fille depuis 2008 ».

Selon M. Le Bail, le directeur de cabinet du préfet du Loiret ainsi qu’un commissaire de police sont montés sur la terrasse. « Ils demandent pour l’instant à chacun d’expliquer sa situation », a-t-il relaté.

Selon lui, certains membres du groupe « resteront (sur la terrasse) jusqu’à ce que la justice se bouge ».

En février, un père divorcé s’était retranché trois jours en haut d’une grue, à Nantes, pour réclamer le rétablissement de son droit de visite sur son fils. Cette action lui avait valu une importante attention médiatique, et avait entraîné plusieurs autres actions de ce genre dans toute la France.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard - dans REFORME FAMILLE
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Articles D'archives