Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 16:15

Lettre (modèle) envoyée par l'association loi 1901 "Nos enfants ont deux Parents"

 

Au Conseil supérieur de l’audiovisuel

Tour Mirabeau 39-43 quai André Citroën

75739 Paris cedex 15

 

Le Puy en Velay, le 31 janvier 2014       

.

Objet : documentaire “Violences conjugales, parler pour renaître”,

De Serge Lebas et Laurent Dy, le lundi 13 janvier 2014 sur France 3

 

.

Madame, Monsieur

 

Nous nous permettons d’attirer votre attention sur le documentaire précité, que les membres de notre association, très sensibles au sujet traité, ont regardé avec soin.

Malgré son intitulé à portée générale, le documentaire présente la violence conjugale comme exercée exclusivement par des hommes, et subie exclusivement par des femmes. Cet a priori est posé d’emblée, de manière implicite ou explicite, et réitéré jusqu’à la fin. Il est conforté par le choix des témoins : toutes les victimes qui s’y expriment sont des femmes, tous les auteurs sont des hommes. A aucun moment n’est évoquée ou présentée la moindre forme de violence exercée par des femmes sur des hommes. Le documentaire opère donc le déni d’un pan entier du sujet, se fondant sur un parti-pris sexiste, qui suppose que la violence conjugale serait le fait d’un seul sexe, et qu’elle serait subie exclusivement par l’autre sexe.


Nous nous permettons de vous rappeler que l’Observatoire national de la délinquance évalue, dans son Rapport 2012, le nombre d’hommes victimes de violence conjugale en 2010-11 à 137 000

(tableau 36A, p. 97 http://www.inhesj.fr/fr/ondrp/les-publications/rapports-annuels/8).


Concernant les mineurs, ce parti-pris peut avoir un effet désastreux, en leur présentant une image faussée et antagoniste de leur environnement familial : les mères correspondant au “ bon” parent, les pères au “mauvais” parent.


Il nous semble qu’il y a en l’occurrence un manquement évident aux règles d’honnêteté de l’information d’une part, à celles concernant la protection des mineurs d’autre part.

 

Nous vous demandons donc d’intervenir auprès de France 3, ce d’autant plus que le sujet est appelé à être traité à nouveau et souvent à l’avenir.


Dans l’attente de vous lire, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, nos sentiments respectueux.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard - dans REFORME FAMILLE
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Articles D'archives