Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 15:21
link 

Peres-Noel-Bleus-allemands.jpg
Ce reportage montre qu'en Europe, il existe une grande variation de traitement de la résidence alternée.
Partant du cas français avec une famille séparée où l'organisation et la bonne foi dans l'échange entre les deux parents est tout à fait satisfaisant, bien que l'une des filles regrette que ses parents se soient séparés. Là l'échange ne se fait pas avec la grimace liée à l'aliénation parentale. C'est l'occasion d'échanger les informations pour l'école...

Mais implicitement, il apparait que toutes les conditions favorables ne sont pas toujours réunies:
- disponibilité des parents;
- espace de vie suffisant pour accueillir les enfants,
- proximité des deux résidences des parents (et donc des enfants).
( auxquelles il faut ajouter la bonne foi ! )

Mais pour les parents, cela peut apparaître contraignant professionnellement quand l'un des parents est amené à s'éloigner. Il existe donc une difficulté selon les professions à prendre en compte.

Mais quand les parents ne s'accordent pas (ce qui semble être le cas le plus evident en cas de divorce ou séparation!), les juges ont bien du mal à décider de manière provisoire ou définitive une résidence alternée.

Au Royaume Uni, les anciens Papas de "Families need fathers" n'ont eut qu'une réussite limitée mais dont les papas de "Fathers4justice" ont relevé le combat en se déguisant en SuperPapas à l’assaut de Buckingham palace! On a vu qu'en France, Serge Charnay avait eut le même traitement médiatique et initier le phénomène des papas en colère. (Merci Serge)
En Allemagne, il apparait que la société, où les femmes sont moins sollicitées sur le plan du travail, il est beaucoup plus difficile d'obtenir pour un papa une résidence alternée, et même l'Autorité Parentale Conjointe! Demander la Résidence Alternée s'expose à perdre peut-être le lien avec les enfants! La mère oppose une épée de Damoclès et sa puissance institutionnelle et sociétale est un obstacle à la généralisation de la Résidence Alternée. Une avocate allemande exprime que ce n'est pas rétrograde en désignant les papas comme souvent "par accident" après "le coup d'un soir"; choquant et discriminant quand on pense que le "coup" n'a pas du profiter qu'à un seul! Ainsi en Allemagne, les Papas Pères Noël Bleus sont amenés à lutter déjà pour l'Autorité Parentale Conjointe quand les enfants n'ont pas été conçus dans le cadre du mariage.

En Scandinavie, les Papas sont reconnus depuis longtemps dans leurs rôles avec les enfants sans que cela fasse débat.

En Belgique, la Résidence Alternée semble être le modèle de base, qui n'est appliqué dans 44% des cas (17% en France; moins de 10% dans les autres cas).
Autant d'éléments pour alimenter le débat sur l'égalité parentale !

Il faudrait compléter la situation des pays - - -
et commenter plutôt ici pour que le débat reste accessible.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard - dans REFORME FAMILLE
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Articles D'archives