Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 00:20
Après ce qui s'est passé autour des affaires qui ont menés certains sous les verrous, au delà de ce qu'on pouvait imaginer à notre compréhension des fondements de notre République, je suis près de la certitude que ceux qui délirent dans nos rangs dans l'antisémitisme et antimaçonnisme primaire cherchent en fait à nous discréditer en faisant semblant qu'ils sont de notre côté prétendument en affichant être contre la maltraitance d'enfants ou en parlant d’injustice à tous propos concernant les familles séparées en tirant des boulets enflammés dont les seuls résultas ne peuvent être que contre productufs. Il manque le lien causal.

C'est une imposture que de prétendre soutenir les personnes comme René Forney, John Hodgkinston, et d'autres tout en les faisant passer pour des extrémistes.
Pour les "pères ou mères perché(e)s" en général ils ne sont pas si prêts ou pour certaines familles dont les enfants ont été placés, non plu, pour faire le clair.
D'ailleurs les faits qui s'accumulent montrent les liens qui existent entre la survenue d'événements majeurs et dramatiques et leurs prises de contact avec ceux qui ont payé le prix fort... et payent encore leur naïveté. A vos mémoires!

Commenr ne pas se douter que l'utilisation de multiples pseudo sur facebook, des propos outranciers à l'excès comme on n'en a jamais vu ou entendu avec la plétorique vague d'enregistrements illicites, cachent en réalité des activités idéologiques et sont les fers de lance d'une organisation secrète, avec des moyens ad hocs. C'est celle-là qu'il nous faut combattre! C'est une mafia, qui utilise tous les artifices des mafias de tous pays et de tous temps.
A quoi jouent-ils sinon faire le jeu de ceux qui veulent détruire "notre cause"?

mafia-dans-le-sang.jpg
C'est à dire identifier les facteurs de destruction des familles: bien sûr qu'il y a les dérives maçonniques, des dérives sectaires, bien sûr qu'ils y a des réseaux corporatifs ou communautaires, bien sûr qu'il y a des forces économiques et sociales à contrer, des détournements dans les finalités de nos institutions, des corruptions dans la République; mais il ne faut pas se tromper de combat en jetant le bébé avec l'eau du bain, que nos aïeuls ont obtenus avec leur sang et souvent d'autres les ont aidés, qui venaient d'outre mer ou de Méditerranée.

Nous faire passer pour des ingrats, des extrémistes fascisants, des néonazies, des racistes, des pro ou carrément pédophiles, des violents, des masculinistes, des homophobes ou pire des cathos-ultras pour ces pseudo laïcs qui n'en ont pas compris le sens, c'est sans prendre acte de nos investissements passés ou actuels pour le droit, à tous les niveaux, des enfants, des parents séparés, des citoyens ET des citoyennes, des peuples, des minorités, des victimes réelles, pour tous.

Il n'y a rien à redire si en plus, c'est en conformité avec les messages de certaines religions qui portent la Paix, mais nous luttons irrémédiablement contre les phénomènes sectaires, qui peuvent toucher non seulement toutes les religions que nous connaissons ou croyons connaître, mais aussi les mouvements politiques ou syndicalistes, les organisations entreprenariales ou non gouvernementales, les institutions publiques ou privées, quelles qu'elles soient.

Nous n'avons pas à rougir de nos tentatives de réorienter les axes de la politiques en passant par les parlementaires, les partis, les élus, les chambres où ils siègent, vers la famille et l'enfance, l'éducation, en particulier co-parentale, l'action sociale, judiciaire et politique, puisque nous n'y prenons que des coups, sans masochisme mais seulement par devoir quand on voit ce qu'on voit, qu'on entend ce qu'on entend, et qu'on comprend ce qu'on comprend sur nos devenirs communs.

Ceux qui réellement sont derrière "notre cause" travaillent à l'équilibre entre droits et devoirs dans les intérêts autant de l'enfant que de leurs DEUX parents et de la Nation toute entière, et même au delà car la vraie frontière sur notre planète, c'est l'espace intersidéral, infranchissable pour l'instant.

Alors il faut pardonner à ceux qui ne mesurent pas la portée de leur langage quand ils utilisent des propos d'un temps qui hante nos mémoires; entraînés par des faits qui leurs sont incompréhensibles, concernant leur famille, ils ne savent plus vers qui se tourner et jurent diligenter des tribunaux populaires. Nous savons ce que cela a donné par le passé: lynchs ou pogroms, ce n'est plus qu'une affaire de linguistique. Cela se passe déjà au Nigéria, en Syrie, en Irack où les minorités sont sacrifiées par des Nations Unies qui ne recaonnaissent que lesétats dits souverains et ont oublié les peuples...

... et cela se rapproche si on ne rétablit pas le contrôle de la justice et de l'actions sociale, nottamment sur les familles, et contre les dérives en tous genres. La déperdition d'énergie pour les institutions à contenir ces forces ou pour les justiciables à faire rétablir leurs droits, mieux vaut la confiner dans le rétablissement de la salubrité de l'Etat, pas seulement par son économie étriquée à la seule finance, mais dans son sens premier, l'économie de la subsistance des foyers, avec une agriculture saine, des conditions d'existence conformes à notre modèle social, des facteurs sanitaires favorables à l'épanouissement de chacun, le développement d'une vraie culture populaire non abrutie par mille lobbyes.

Il me semble qu'il fallait pour commencer cette année 2015 lever quelques ambiguïtés que certains s'efforcent de diffuser par tous les moyens de manière totalement malhonnête et pénalement répréhensible. Cette énergie à nuire ne peut être gratuite!

Bonne Année 2015 à tous les bagnards et bagnardes.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard - dans AFFAIRES EN COURS
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Articles D'archives