Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 15:51
Après cette nouvelles de la disparition de cette figure de l'aide à la  "parentalité", nous ne pouvons que regretter l'apport qu'elle a pu apporter à tant de familles débousolées ou en questionnement.

Sans doute a-t-elle apporté un éclairage dans "l'autorité parentale" au sens de son terme le plus noble, celui de l'éducation.


http://fr.news.yahoo.com/78/20100120/tfr-super-nanny-tait-une-icne-nationale-9e39cb8.html

La question que l'on peut se poser: Est-ce (comme on l'a souvent entendu dire) toujours les familles divorcées, séparées, recomposées, monoparentales... qui rencontrent les problèmes d'éducation auxquels s'attaquait Super Nanny ?

Quels sont les principes que l'on doit retenir de cette éducation proposées par Super Nanny ?

A vos ardoises ...

De profondis... http://www.kellerbook.com/LANGUA~1.HTM

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard - dans REACTIONS
commenter cet article

commentaires

carambar 18/03/2010 20:32



Spectatrice des situations parents-enfants, en particulier lorsqu'il y a un souci de dépassement des parents, les grands principes de "l'autorité des parents":
- Instaurer ou restaurer des règles dans la vie de famille:
- ce sont aux parents de décider pour les enfants, car ils sont responsables.
- et ce n'est pas à la télévision de le faire... avec des heures de couché respectés.
-Pour la télévision, certains l'interdisent carrément. Certains préfèrent systématiquement une activité non virtuelle. Mais elle peut être aussi une source précieuse d'information et d'éducation:
Sensibilisation à l'environnement et à la biodiversité; sensibilisation aux contrées et aux problèmes du Monde; initiation aux sciences; à l'histoire; à la citoyenneté ...
- tout au moins, les parents doivent identifier les émissions regardées, inciter certaines et dissuader voire interdire d'autres, an expliquant pourquoi selon l'âge (exemple: violence
verbale ou criminelle; complexité pour la compréhension, anti-modèle pour les enfants: cascadeurs, accidents et autres drâmes, émission à caractère "adulte", en respectant au moins sinon plus,
les indications du CSA (souvent faiblardes à mon sens)...)
- Pour l'ordinateur, jeux ou autres activités en communication, il est nécessaire de  controler et de suivre les consignes de sites spécialisés. La première, ne pas laisser un enfants livré
à lui-même dans sa chambre à toute heure.
- pour le téléphone, l'utilisation pour surcontroler n'est pas forcément la meilleure façon d'éduquer... chaque communication se justifie, qu'elle provienne des enfants ou des parents.
- un minimum de compréhension des systèmes utilisés par les enfants, les ados en particuliers, doit être un objectif pour les parents: il faut un peu se former pour "suivre" et ne pas se laisser
dépasser! Pratiquer avec eux est encore la meilleure façon de "suivre" et échanger... il y a tant à dire.
- instaurer un vrai dialogue entre les parents et les enfants, tout en gardant la préséance mais sans piédestale alimente la confiance qui sera utile quand il y aura des soucis à gérer ou des
choix importants à prendre.
- il faut des moments où les enfants travaillent (ranger une chambre, mettre le couvert, participer aux tâches ménagères... sans abus),
- avec des moments d'étude (scolaire) avec si besoin le secours des parents qui vérifient si tout est fait, et bien fait.
- et d'autres pour se défouler (sport, rigolade, sorties...).
- En pensant que le temps dans la tête et le corps des enfants n'est pas celui des parents. Ne pas organiser une randonnée de quinze km en raquettes avec ses bambins de six ans! Ou
retraverses la Manche à la nage avec des petits palmipèdes.
- pas de "caprices", tout doit pouvoir être résonné avec les enfants. Expliquer le pourquoi d'un refus en replaçant l'intérêt pour l'enfant si besoin.
- les parents doivent pouvoir "respirer" et mener leur propre vie en n'étant pas toujours "sur" les enfants.
- Se ménager des moments de sortie en organisant un planning hebdomadaire avec une personne qui les garde de temps en temps; par exemple un membre de la famille, des amis...
- l'autorité s'acquière résolument par la responsabilité, mais sans dogme. Un dogme c'est quand on dit: "c'est comme ça, et puis c'est tout", ou "on a toutjours fait comme ça!" "du temps de ton
grand-père..." Il faut vivre avec son temps, c'est à dire aussi celui des enfants et de ce qu'ils vivent avec leurs camarades, en classe ou ailleurs. Sinon plus âgés, ils risquent de s'échapper
précacément et imprudemment.
- pour les parents divorcés qui ne voient pas leurs enfants souvent, ces règles sont plus difficiles à faire respecter car le parent concerné à peur de s'attirer le rejet par l'enfant et peut
être tenté par un certain laxisme. Or c'est le contraire, ce sont les parents qui encadrent les enfants qui attirent le plus leur respect, car ils leurs indiquent la bonne voie. A l'inverse le
parent "gardien" est souvent confronté à la rebellion des enfants au fil du temps.
- ne parlons même pas des sectes et de l'idolatrie.

à compléter ou améliorer...



Réseau Colin Bagnard 21/03/2010 00:30


Cela ressemble fort à un guide pour les parents, et qui parfois pourrait même empêcher un clash dans le couple. En effet, les enfants sont souvent au coeur des divergences de leurs parents qui n'nt
pas toujours la même vision que quand ils ont "passé la commande".

A suivre...


Articles Récents

Articles D'archives