Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 15:42
Reçu ce jour de René Forney,
président de l'association Père Enfant Mère:
Rene-bien-surveilles-2-octobre-2013.jpg
Ce en quoi nous sommes tous d'accord, est qu'il faut avoir des structures totalement ouvertes à l'expression de ceux qui le souhaitent comme ce commissaire divisionnaire à la retraite scandalisé par les méthodes qui lui étaient imposées pour les affaires familliales alors qu'il estimait être dans l'abération. Une condition d'entrée dans nos actions trop rigides dissuaderait ce type de témoins importants.

Par contre, il faut rester vigilant et faire la chasse aux opportinistes qui ne cherchent qu'à récupérer nos adhérents pour leurs businness de leurs avocats, médiateurs, psychiatres... et, qui n'ont aucune envie de déjudiciairiser au risque de réduire leur activité très lucrative.

Il faut donc rester ferme sur l'essentiel, pour nous, il faut sortir les affaires familiales de la justice.
Un homme ne peut pas être jugé par une femme divorcée ou séparée entourée d'autres femmes à 50% ayant vécu une séparation conflictuelle, elle fera forcement un transfer de personnalité ! Le jugement équitable est impossible.

A cela se greffe l'intérêt des avocats à faire durer au maximum les procédures en les falsifiants grace à l'entente entre eux. Sans parler de tous les vautours qui gravitent à ramasser les débris provoqué par les tribunaux...

Des parents, croyant aux manipulations des avocats, entretiennent cet affairisme que l'on peut qualifier de mafieux.

Dans ce contexte, les enfants ne sont que des objets pour ceux qui exploitent les conflits.
Ce message peut être publié sur les blogs.
Ceux qui n'y croient pas, sont des hypocrites dont il est prudent de se méfier.

Quand le président de SOS papa veut " faire avec la justice", il n'est pas en accord avec notre combat.

De même l'amendement 108 est une supercherie qui a le même défaut que la loi de mars 2002 : La décision appartient au juge, et, nous savons tous le résultat que cela donne. Comme pour la résidence alternée préconisée au juge, une opposition quasi systématique aux premières demandes entraine une forte proportion d'enfants orphelins d'une moitié de sa famille.

La loi doit être claire et ne nécessiter un juge ou un avocat pour être éventuellement aplliquée ! ! !

René FORNEY
12 ans d'expérience à l'écoute des familles.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard - dans REFORME FAMILLE
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Articles D'archives