Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

/ / /

La profession d'avocat est profondément humaniste: défendre contre les injustices la femme battue, l'orphelin, le père floué, l'apatride ou le réfugié.

Au Réseau Colin Bagnard, notre stupeur est toujours grande lorsque l'on constate qu'il existe des dérives parmi les membres de cette profession. Nous avons songé proposer une typologie des actes que nous avons recensés pour aider à ce que les brebis égarées retrouvent le bon chemin.


- l'avocat qui conseille en cherchant à provoquer une affaire qui pourrait être évitée.

- l'avocat qui produit en justice des pièces manifestement mensongères.
- l'avocat qui laisse tomber le client au dernier moment avant une audience.
- l'avocat qui bloque un dossier par chantage.
- l'avocat qui engage une affaire contre le gré de son client.
- l'avocat qui accepte une affaire pour laquelle il n'est pas spécialement formé.
- l'avocat qui ne va pas dans le sens de ce que demande son client.
- l'avocat qui ne reconnait pas valables les demandes conformes à la loi (exemple: sur l'autorité parentale)
- l'avocat qui découpe en plusieurs prestations sur la longue durée alors qu'un seul jugement serait nécessaire.
- l'avocat qui met le client en échec pour ouvrir un appel.
- l'avocat qui refuse de transmettre des pièces importantes fournies par le client.
- l'avocat qui demeure injoignable hors du premier rendez-vous.
- l'avocat qui accepte un client avec l'aide juridictionnelle mais demande un complément d'honoraire (exemple: + 3000€ pour un  RMIste!).
- l'avocat qui demande à son client justement ce qu'il est en train de lui expliquer qu'il ne peut pas fournir.

- l'avocat qui déresponsabilise son client en lui cachant qu'il peut lui même effectuer certaines démarches (par exemple: à l'école)
- l'avocat qui agit selon un comportement sexiste.
- l'avocat qui agit en représailles contre un client avec ses successeurs.


Si vous êtes sensibles à cette conception pour rédiger une nouvelle charte pour la justice familiale, vous pouvez y contribuer, vous signaler, la signer, la diffuser autour de vous et proposer vos suggestions.

( faites-le savoir à RCB par email plutôt : reseau-colin-bagnard@orange.fr ... merci )

 

-

Partager cette page

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie

Articles Récents

Articles D'archives