Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

/ / /
Coup de pouce à l'association pour la protection de l'enfance :

L'association a pour objet la protection des enfants, des adolescents et des jeunes. Elle soutient toute initiative qui a pour but la défense de l'intérêt supérieur des enfants tel que contenu dans la convention internationale pour les Droits de l'enfant adoptée par les Nations-Unies le 20 novembre 1989.

Que vous pouvez signer sur son site

( totalement indépendant de celui du réseau colin bagnard):


http://www.protection-enfance.fr

Contenu du manifeste !

L’enfant pour se construire à besoin d’un vrai papa et d’une vraie maman.

Sans une mère identifiée comme telle et un père identifié comme tel l’enfant ne peut construire harmonieusement sa personnalité.

La paternité et la maternité appartiennent à la grammaire profonde de l’humanité. Parmi tous les autres vivants, l’espèce humaine est la seule qui reconnaît son père et sa mère comme ceux qui l’ont engendrés. Cette reconnaissance fonde le tabou de l’inceste.

La paternité et la maternité ne sont pas des rôles interchangeables. Le père et la mère ne sont pas que des éducateurs. La filiation lie, dans la même réalité, la généalogie, le désir d’enfant, et son éducation.

 

Un enfant qui découvre que son père est homosexuel pense spontanément qu’il n’est pas son père.

Des personnes homosexuelles peuvent « élever » des enfants, ils ne peuvent en être les parents. Dans un couple homosexuel par définition un des deux parents est absent. Dans le cas d’une adoption par le couple, il est nié. C’est cette négation qui est traumatisante.

Cette absence et la confusion des rôles qui en résulte sont gravement préjudiciables pour l’enfant. L’enfant a droit qu’on lui donne une filiation lisible. Les adultes ne peuvent faire ce qu’ils veulent de lui. Il n’y a pas de droit à l’enfant mais des droits de l’enfant.

La société ne peut pour satisfaire le besoin de paternité et de maternité de couples homosexuels institutionnaliser des situations qui brouillent la filiation et détruisent dans la psyché des enfants la relation à leur origine.

Nous refusons cette institutionnalisation d’une fausse paternité ou d’une fausse maternité préjudiciable au droit de l’enfant et à la société.

Partager cette page

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie

Articles Récents

Articles D'archives