Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 20:02

Aujourd'hui, la chaîne parlementaire a organisé un débat sur l'avant projet de loi de Nadine Morano, secrétaire d'Etat à la famille,
sur le statut des tiers, beaux-parents et l'homoparentalité.

Etaient présents:

Stéphane DASSE, de l'UMP,

Annick LEPETIT, du PS,

Mme LEBATARD de l'UNAF,

OLGA ODINETZ de l'association ACALPA
(voir Les associations amies )

FRANCK TANGUY représentant les gays et lesbiennes

 Alain CAZENAVE de l'association SOS PAPA.

Vous pouvez la revoir quelques temps sur: http://www.lcpan.fr


--------------------------------------------------------------------------------------------------------
Nos interventions sur le blog:

 

Aujourd'hui , 18H32

 

Porte parole du Réseau Colin Bagnard, association concernée par les enfants du divorce, nous sommes trop conscients déjà des difficulté qu'on des parents (le plus souvent les pères) et les familles pour voir les enfants touchés par les séparations familiales. Nous avons écris à de nombreux parlementaires, et à Nadine Morano pour exprimer les difficultés de ces familles pour le suivi scolaire, le suivi de la santé, le contrôle des choix pour les activités spirituelles, culturelles, sportives...

La justice n'arrive pas a fonctionner correctement; chaque jour l'actualité nous le montre comme ce père qui s'est ensti obligé de partir avec ses enfants pendant douze années ! L'impunité sur le manque de respect des droits et devoirs de ces parents "déchus" de fait alors qu'on leur rappelle la menace d'être condamné pour "abandon de famille"!

Alors lorsque l'on parle de tiers, qui sont souvent irrespectueux vis-àvis des pères et familles concernés, comment laisser croire que l'Etat pourra faire agir les services, dans l'incurie généralisée, l'obstruction organisée et la contrainte économique surajoutée? Les médiations restent impossibles sans contrainte, et les contraintes ne sont pas sosuhaitable pour la sérénité des familles.

En bout de chaîne, ce sont ces enfants qui n'y comprennent plus rien: qui est le père, la mère, les responsables si arrivent dans leur champ d'autres candidats, qui chacun à son enjeu... L'école, les centre de loisirs et culturels, les églises et autres temples sont déjà dans l'ambarras... clarifions tout cela, pas l'inverse.

Et surtout ne ramenons pas ce débat important pour toute la Nation à une rixe autour de l'homoparentalité !

Merci Madame le Ministre, et à tous, pour toutes les écoutes et réponses qui seront apportées à ces familles en deuil.

 

 ----------------------------

 

Francois *** Aujourd'hui , 19H13 (qui m'a informé)

 

Bonsoir, Selon le rapport de Mme La Defenseur des Enfants, pour environ 35000 familles le divorce est conflictuel. Ce sont plus de 100000 enfants concernés, qui ne peuvent continuer à avoir un vrai lien avec leur père ou leur mère car le parent bénéficiant de la résidence principale ne respecte pas les droits de visite, en toute impunité, dans sa volonté de faire disparaitre l'autre parent de la vie des enfants, cela s'appelle aussi l'aliénation parentale, pourquoi le projet de loi ne prévoie aucune disposition pour faire respecter le droit de ces enfants à leurs deux parents?

------------------------------------------ 

 

D'autres intervention sur le site de la chaîne parlementaire LCP le 20 mars 2009 :

 

Débat : Beaux-parents, une loi qui dérange ?

 

http://www.lcpan.fr/emission/73837/forum

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard - dans REACTIONS
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Articles D'archives