Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 11:16

Xavier Fortin est ce père qui s'est retranché avec ses deux enfants dont la garde était confiée à la mère, mais qui ne respectait pas les décisions de justice de représentation d'enfants et de droits de visites.

Le procès qui vient d'avoir lieu à Draguignan condamne ce père de famille à 2 ans de prison dont 22 mois avec sursis, soit 2 mois fermes, ce qui lui permet d'être libéré après l'audience.

C'est un pas dans la prise de conscience de la justice française par rapport aux problèmes de garde des enfants après divorce.

Ce n'est certainement pas par plaisir que ce père a été conduit à se mettre dans cette situation délicate. Des enjeux de santé, d'éducation, mais aussi sûrement le sentiment d'impunité vis-à-vis de l'impossibilité de voir ses enfants dans des conditions normales et sereines.

Mais qu'en pensez-vous ?


(vous pourrez aussi voir la vidéo et le débat de : Ces enfants qu’on s’arrache sur C dans l'Air - 23 mars 2009 )

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard - dans REACTIONS
commenter cet article

commentaires

Arnaud 24/03/2009 19:35

C'est bien, c'est un cas si rare de réconciliation grace aux enfants qui ont pris une grande maturité peut-etre parce qu'ils sont restés longtemps avec leur père. La mère a eu une réaction de coeur très intelligente.La justice aurait pu éviter la détention provisoire aussi longue. Une courte semaine n'aurait-elle pas suffit?

Réseau Colin Bagnard 20/03/2009 00:07

C'est quand même beaucoup de gâchis: être contraint quand un pays comme la France en 1997 de prendre le maquis, cela nous ramène à une situation de guerre vécue et bel et bien ressentie !Cet homme n'a pas pu faire confiance à la société, car elle a bafoué ses droits et ceux de ses enfants.Il a pris le risque de l'emprisonnement dès le départ, car c'est bien ce qui se passe lorsque la non représentation d'enfant est constatée pour un père. Il en va tout uatrement chez les mères à voir les statistiques en la matière. Cet homme s'est donc sacrifié pour ses enfants.A ce moment o^il a décidé le point de non retour,Qui l'a aidé? Quelle institution ? Quelles associations ?Comment rattrapper les années de quiétude perdues?Il faut que cela soit un message pour les familles d'ajourd'hui qui se déchirent.Vous les familles qui supprimez l'accès FONDAMENTAL de vos partenaires du passé au fruit que cette relation a produit, votre action est criminelle !Refléchissez-y !

Articles Récents

Articles D'archives