Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 06:54

 

  La poussette est un symbole qu'utilise les parents privés d'enfant pour faire entendre leurs voix.

 

Au fil de jours, nous avons connaissance d'autres associations qui soutiennent l'opération relais poussette:

( les propos tenus et rapportés ici par RCB sont ceux des responsables des associations cités, repris de :

 

http://www.vivre-a-chalon.com/lire_Relais_poussette-_-trois-etapes-dans-notre-departement-la-semaine-prochaine,230356954b5fb5ef53ac99fb4961f6844ce0dd43.html )

 

Relais-poussette : trois étapes dans notre département (Bourgogne), la semaine prochaine

20 mai 2010 - DERIOT Daniel

Promouvoir le C.P.E, comprendre Contrat Parental d'Education, telle est l'une des principales revendications de l'opération Relais-Poussette qui fera étape dans notre département dès mercredi prochain.
Cette initiative associative est soutenue par une douzaine d' associations œuvrant dans le domaine de la défense de l'enfance dont le Parti des Enfants du Monde que préside le dijonnais Michel Dudragne, qui est également médiateur familial.


TROIS ETAPES DANS NOTRE DEPARTEMENT


A l'origine de l'opération Relais poussette, Ana Milheiro, une quadragénaire, mère de triplés. Elle ne peut voir ses trois enfants depuis plus de six années déjà.
C'est cette maman qui a rassemblé des mères et pères de familles souvent confrontés à des situations semblables, suites à des séparations. Des séparations difficiles, déchirantes pour biens des parents mais aussi en premier lieu pour les enfants qui sont parfois privés de l'un de leurs parents.

Depuis samedi dernier, partis de Montpellier, ils marchent en direction de PARIS. Ils atteindront la capitale le dimanche 6 juin prochain et se rassembleront place de la Bastille pour interpeller l'opinion et les pouvoirs publics sur les conséquences de décisions de justice "intolérables". Des décisions qui pour certaines sont "injustes" ou du moins difficilement compréhensibles.
Le Relais Poussette arrivera (voir les actualisations dernières pages ) dans notre département

le MARDI 25 Mai à MACON à 16H30 et

 

REPARTIRA LE LENDEMAIN 26 MAI POUR RALIER  Saint Martin de la Patrouille.

De ce village, ils se rendront au Creusot.

 

(à vérifier) C'est le vendredi 28, qu'ils quittteront cette ville pour se rendre à Bléneau,puis Saulieu.


 

LE PARTI DES ENFANTS DU MONDE: SOUTIEN LA DEMARCHE
Fondé en 1999, par Michel Dudragne, le Parti des Enfants du Monde est une association parmi la douzaine qui apportent un soutien actif à cette initiative. Elle a sont siége à Dijon.
"Depuis de nombreuses années déjà, nous défendons et entendons promouvoir la Convention internationale des droits de l'enfant " souligne Michel Dudragne, président de l'association dijonnaise. "Mais nous souhaitons également porter le Contrat Parental d'Education" remarque M. Dudragne. Médiateur familial, ce militant de la cause des enfants relève "parfois la justice et les décisions qui sont prises par elle, est impuissante pour régler certains conflits familiaux".

La poussette est un symbole qu'utilise les parents privés d'enfant pour faire entendre leurs voix.

 

 

    

commentaires (du blog origine: vivre-a-chalons.com)

  • Opération « relais poussette »: http://relais-poussette.gandi-site.net/

    Relayer par RADIO GALERE: 88.4 FM et en direct sur internet
    Depuis avril 2010, cette radio donne déjà la parole aux parents privés d'enfants
    qui seront sous représentés aux assises nationales de la protection de l’enfance de Marseille, 28,29 juin 2010
    http://syndrome-alienation-institutionnelle.over-blog.com/ http://parents-disqualifies-enfants-places.over-blog.com/
    http://lesabusdesservicessociaux.e-monsite.com/blog.html/
    Réécoutez les émissions sur le forum de : http://sos-parents-abuses.forumactif.com/

    Pour préparer les 4 ème assises nationales de la protection de l'enfance

    Radio GALERE, à Marseille,
    MAX, AGATHE, SEVERINE
    donnent la parole surtout aux parents, qui ne seront peu représentés ces 28, 29 juin 2010
    Mais aussi aux juristes, aux travailleurs sociaux !
    I’antenne leurs est ouverte.

    L’accroche de ces 4 ème assises nationales de la protection de l’enfance étant:

    LA SOUFFRANCE DES PARENTS,
    elle existe et elle est de plus en plus lourde à vivre pour ces parents qui n'ont rien fait d'autre que d'être victime de précarité, de mal logement, de vengeance familiale. (C’est 80% des parents confrontés aux services sociaux)
    Ces parents via blog, site, forum se manifestent, se rassemblent, ……….
    Nous parents, nous partons de nos enfants pour aller vers les services sociaux : 1° peine
    Puis, à chaque fois, il nous est renvoyé une double peine, double culpabilité,
    Puisqu’ à chaque fois que ces « dits professionnels de l’enfance » invoquent « l’intérêt supérieur de l’enfant »,
    C’est pour vous supprimer un droit. Alors que vous n’avez rien fait, pire, parce que vous êtes victime !
    Alors qu’eux s’arrogent d’un droit supplémentaire et, illégalement, car ils sont « hors la loi » en regard des :
    - 1: les lois de la République: une approche suspicieuse, culpabilisante par une mauvaise utilisation de la loi du 5 mars 2007,
    - 2: la convention internationale des droits des enfants : sa parole n’est pas entendue. Puis un enfant maltraité ne parle pas !
    - 3: les droits de l'homme,

    LE DESARROI DES PROFESSIONNELS.
    Les « dits professionnels de l’enfance » partent d’eux pour aller vers l’institution qui les emploient et, en dernier, votre enfant:
    L’institution ne reconnaît jamais ces erreurs, alors elle surajoute du pire au pire, de l’inhumain à l’inhumain.
    Ils ont recours au judiciaire comme un appui dans leur travail avec l’article L 226-4 du CASF qui leur donne le droit de statuer lorsque les familles manifestent leurs désapprobations. Ils ont nos enfants qu’ils ont en otage.
    Ils se servent de nos enfants comme un bracelet électronique pour nous neutraliser, nous parents Nous faire taire !
    Capable du pire en toute légalité.
    Alors leur désarroi …………est un peu indécent.

    COMMENT RETISSER LE LIEN?
    D’abord que ces «capables du pire en toute légalité» respectent :
    - 1: les lois de la République: en la loi du 5 mars 2007,
    - 2: la convention internationale des droits des enfants: la France la ratifiée, 20 ans plus tard, à tous les niveaux de notre société, plusieurs articles de cette loi supra nationale que nul n’est censé ignorer, ne sont toujours pas respectés.
    - 3: les droits de l'homme, la dignité du parent pour qu’il ne soit plus traité de déchet humains devant leurs enfants devant les magistrats qu’ils sont sensés protéger et éduquer. Cet enfant doit voir que ses parents sont respectés et respectable, par

    Le plus dur, ce sera pour ces parents, que ces institutions ont mis en mille morceaux.
    refaire confiance aux institutions de la République.
    - Vider de leur dignité de citoyens, de parents respectables,
    - Disqualifier dans votre équilibre mental,
    - Vider financièrement, dépouiller, spolier………..pour que vous n’ayez plus la possibilité financière de les ester.

    Et nos enfants, comment vont-ils refaire un lien avec leurs parents: ils ont entendus les « dits professionnels de l'enfance », même les magistrats sensés les protéger, maltraités leurs parents en leur présence et durant tellement d'années.
    Outreau: K Duchaussoy, A Marescheau n'ont toujours pas refait de liens « normaux » avec leurs enfants.

    Intervenez en direct de toute la France,
    Sur les sujets qui seront débattus à ces assises.
    Les lundi soir à 18 h, par Téléphone au: Accueil: 04 91 08 28 15; Antenne: 04 91 08 28 10.

    Émission qui informe les auditeurs sur ces parents coupables
    - d'avoir eu affaire à l'aide sociale à l'enfance,
    - d'avoir demandé de l'aide à l'aide sociale à l'enfance.

    Et que celle- ci à broyer.
    Puis l'accusation à charge ne s'arrête jamais.

    Pour ces parents, certes, mais leurs enfants!
    Otage de cette machine à broyer! Comment peuvent-ils arriver à se construire?

    Racontez nous votre « vécu de parent » confrontés « aux abus de pouvoirs »
    - des services sociaux,
    - des tribunaux des affaires familiales,
    - des tribunaux des enfants.

    Racontez nous votre « vécu de professionnels de l’enfance »
    par Nom francoise fournier "agathe" le 20 mai 2010

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard - dans REACTIONS
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Articles D'archives