Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation Du Réseau

  • : Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • Blog du Réseau Colin Bagnard pour les enfants du divorce
  • : Le maintien des relations des enfants du divorce ou de la séparation, avec leurs deux parents séparés ou divorcés, leurs grand-parents, leurs deux familles... pour l'égalité parentale et une co-parentalité responsable.
  • Contact

Recherche À Partir De Mots Clef

17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 15:09

Comme Florence Cassez, des parents sont éloignés de leurs enfants !

 

A partir d’une position comme celle du Président de la République Française, Nicolas Sarkozy, sur le cas de l’incarcération de Florence Cassez au Mexique

 (http://www.elysee.fr/president/mediatheque/videos/2011/fevrier/florence-cassez-declaration-de-m-le-president-de.10656.html?search=&xtmc=&xcr=&offset=0&context=null) , nous pouvons expliquer ceci :

 

La douleur de parents dont la fille est séparée par une peine de prison dans un pays lointain doit pourvoir bénéficier d’une convention internationale pour le rapprochement de sa famille en effectuant un transfert entre service pénitentiaires de ces Etats.

 

Qu’en est-il des parents de familles séparées pour cause de divorce ou de séparation ?

C’est la même chose : il existe des conventions internationales (mondiales, européennes, et même nationales) qui demandent que le lien doit être maintenu entre chaque enfant et ses deux parents.

 

J’ajouterai que la justice d’un pays comme le Mexique illustre bien sur ce cas combien tout n’est pas fait dans les règles : que des personnes influentes peuvent agir pour leurs propres et seuls intérêts, que des corporations entières (comme le corps de la police mexicaine) sont soumises à des pratiques de corruption, quelque soit les finalités affichées dans les constitutions.

 

J’ai été le témoin vivant in situ de la réalité surprenante de membres de la police mexicaine pour séquestrer des individus pour du chantage à leur famille ; avec des réactions toutes aussi surprenantes d’indigence des organisations institutionnelles de ce pays ; car celles-ci sont impliquées directement et en couverture de leurs membres véreux (trafiquants de drogue, maîtres chanteurs, proxénètes, et fortement alcoolisés...).

 

Le phénomène de la violence au Mexique est une plaie incroyable que reconnaissent eux-mêmes les citoyens mexicains. A partir de l’inspiration révolutionnaire, fêtée en octobre 2010 dans la deuxième économie d’Amérique latine, il y a donc encore de la distance entre la coupe et les lèvres !

 

Les accusations mensongères et les manipulations organisationnelles et de responsable à l’échelle de l’état nous sont, à nous, français, dans le cas de l’affaire cassez, intolérables. Elles sont pourtant monnaie courante dans nos tribunaux des affaires familiales.

 

Ce qui est intolérable à notre vue de citoyen français dans d’autres républiques devrait donc pourvoir être tout autant insupportable dans notre propre démocratie !

 

C’est le cas du respect dans toutes ses dimensions du lien entre les parents séparés et leurs enfants !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Nicolas Sègerie Réseau Colin Bagnard - dans REACTIONS
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Articles D'archives